Festival Geo Condé - J-8

Publié le par Philippe Sidre

Beaucoup d'activités cette semaine pour toute l'équipe du TGP : peaufinage des plannings techniques et logistiques, interviews dans la presse, la TV même, relance téléphonique des groupes. On se prépare à vous recevoir pour cette quatrième édition et on a hâte d'y être.

Quelques petits changements de dernière minute à noter : KluG, le petit robot de Morgan Euzenat (Cie Aie Aie Aie) sera visible dans les rues de Nancy, Place Maginot, samedi 21 avril de 14h à 15h, puis au TGP à partir de 18h.

Le film annoncé au CAMEO est enfin connu. Nous pouvons vous le dévoiler et vous inviter à le découvrir en compagnie d'Eric Domenicone et Iseult Welschinger de la SOUPE Cie. Il s'agit de :

dirigeable-vole-1967-01-g.jpgLE DIRIGEABLE VOLE

Réalisation : Karel ZEMAN / Durée : 1 h 25

En 1891, à Prague, alors qu'ils visitent le Salon des sciences et des techniques, cinq garçons intrépides montent à bord d'un dirigeable et prennent les airs. Echappant à toutes les poursuites, ils survolent l'Europe et parviennent au-dessus de l'Océan. Une tempête détruit complètement le dirigeable, mais les garçons échouent heureusement sur une île inconnue… Ils y vivent comme Robinson, découvrent le repaire du légendaire capitaine Némo, affrontent une bande d'aventuriers et, à la fin, sont sauvés par l'expédition partie à leur recherche.

Ce film est inspiré du roman de Jules Verne "Deux ans de vacances". Il est visible par un public familial à partir de 6 ans.

Karel-ZEMAN.jpgKarel ZEMAN 1910-1989

Né le 3 novembre 1910 à Ostromer (Tchécoslovaquie). Mlodéliste, dessinateur, très attiré par les marionnettes dans les années 30, il devient après la guerre l'un des meilleurs spécialistes de l'animation. Son premier film, un court-métrage réalisé en 1945, Un rêve de Noël, combine jeu d'acteurs authentiques et marionnettes de bois et de laiton. Découvert en 1946 lors du premier Festival de Cannes, Rêve de Noël reçoit la Palme d'or du court-métrage.

On lui doit une oeuvre remarquable, Aventures fantastiques, où adaptant un roman de Jules Verne, Zeman reconstitue l'univers des images rayées des fameuses éditions Hetzel. Viennent ensuite avec la même réussite Le baron de Crac (1961), libre inspiration de l'oeuvre de Gottfried Bürger, Le dirigeable volé (1967) puis Sur la comète / L'arche de M. Servadac (1970), ces deux derniers films puisant de nouveau leur inspiration dans l'univers de Jules Verne.

L'enchantement et le fantastique sont au coin de chacune des réalisations de Zeman qui suscitent aussi bien chez les grands que chez les petits l'émerveillement et la surprise face à des personnages créés de toutes pièces. Après Jules Verne, Karel Zeman s'inspire des aventures de Sindbad le Marin pour réaliser sept court-métrages qui, réunis, deviennent un long métrage sous la forme d'un dessin animé, en 1974.

Le réalisateur Karel ZEMAN s'est beaucoup inspiré des techniques marionnettiques. Dans ce film, il utilise diverses techniques d'animation dont un système inspiré du théâtre de papier. Le film est en noir et blanc et il est splendide.

Au CAMEO COMMANDERIE à NANCY le LUNDI 23 AVRIL à 19h30.

Bande annonce ICI

L'ouverture du festival

Côté marionnette et manipulation d'ombres, nous vous invitons à découvrir le magnifique travail de Colette Garrigan, ancienne élève de l'ESNAM de Charleville-Mézières et directrice artistique de la compagnie Akselere, installée en Normandie.

Colette mélange allégrement l'ombre, la marionnette et la manipulation d'objets. Fascinée depuis toujours par les contes de fées et de princesses (elle est anglaise d'origine), elle déplace la fiction dans notre pauvre réalité, celle des classes sociales qui cherchent du rêve pour sortir la tête hors de l'eau. C'est un fan du cinéaste Ken Loach. Ses spectacles sont empreints d'une humanité à toute épreuve qui assure l'espoir de pouvoir vivre même si l'on a pas le sou, à la condition de continuer à rêver.

crowningglory.jpgNous vous présentons un de ses derniers spectacles dans lequel nous pénétrons dans l'univers de la coiffure. Colette a d'ailleurs passé plusieurs semaines dans un salon de coiffure pour écrire ce spectacle intitulé :

CROWNING GLORY, de pion à reine, un échec réussi

Spectacle de et avec Colette Garrigan. A partir de 13 ans. Durée : 65 mn.

J’ai commencé par regarder dans un miroir, un miroir dans un salon de coiffeur. Je suis devenue coiffeuse.  Dans le miroir je me vois; je vois le salon, où tout est à l’envers. Dans le salon du miroir il y a une petite fille qui me tend la main. J’y vais ? Faisons semblant que le miroir se dissolve et que je passe à travers. Un jeu d’enfant…

La coiffeuse passe de l’autre côté du Miroir, elle retrace les pas de la petite fille. Elle raconte son histoire. La petite fille est comme un pion, elle a envie d’être Reine. C’est un enfant qui veut grandir et trouver sa place, sa place dans le monde d’adulte.  Etre Reine est possible, il s’agit de suivre les règles de jeu, c’est comme une partie d’échecs.

Le pion se déplace de case en case, il y a 8 cases. Ce n’est pas n’importe qu’elle échiquier, c’est une grande partie qui se joue et cette partie se joue dans le grand salon de coiffeur de la vie. On commence par prendre un rendez-vous, après c’est le shampooing, puis on passe de la coupe à la coloration et çà continue…

Quand on pense que c’est fini, la coiffeuse nous montre son œuvre dans la glace derrière la tête; « çà vous plaît? » Puis on sort son chéquier afin de devenir Reine !

SAMEDI 21 AVRIL à 20h au TGP



Publié dans Festival Geo Condé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article